Pokemon GO : batterie et data, le jeu phénomène qui mène la vie dure à votre smartphone !

Avec Pokemon GO, Nintendo a réveillé le monde des jeux mobiles en faisant sortir tous les geeks et nerds de chez eux (oui oui, c’est possible !) pour partir à la quête de Pokemons autour de chez eux, ou plus loin pour les plus courageux. Devenue l’application la plus téléchargée (devant Tinder et Candy Crush !) avec plus de 9,5 millions d’utilisateurs actifs, Pokemon GO, où la réalité augmentée prend tout son sens, sort (officiellement) cette semaine en France sur iOS et Android.

Nous ne nous sommes pas fait prier pour traquer les Pokemons de la région mais si Pokemon GO nous fait faire de l’exercice, n’y a-t-il aucun risque pour notre smartphone ? Outre une probable utilisation accrue de votre data 4G, le jeu aurait tendance à fatiguer la batterie de votre téléphone… Pokemon GO est-il inoffensif ou nuisible pour votre mobile ?

 

Pokemon GO vide rapidement ma batterie, vrai ou faux ?

L’utilisation d’une application fait, statistiquement, baisser les pourcentages de batterie, c’est indéniable. Les jeux sont particulièrement gourmands et lorsqu’ils utilisent en plus de la data 3G/4G, la chute s’accélère.

Est-ce que Pokemon GO pompe toute l’énergie de mon téléphone ? Pas plus qu’un autre jeu ou application mais plusieurs facteurs entrent en jeu :

  • Le jeu vous force à sortir de chez vous, il y a du soleil (en été et il fait beau !), du coup vous augmentez la luminosité de l’écran au maximum pour une meilleure visibilité, ce qui décharge plus rapidement la batterie.
  • Vous utilisez votre connexion 3G/4G, ce qui utilise de la batterie.
  • Il y a toujours vos autres applications qui tournent en fond et qui utilisent de la batterie.
  • Vous êtes géolocalisé, du coup, la batterie est à nouveau sollicitée.
  • La réalité augmentée utilise la caméra arrière en permanence pour incruster le pokemon dans votre environnement en temps réel. (Mais cette fonction peut se désactiver ^^)

Donc oui, Pokemon GO décharge votre smartphone, avec une moyenne de -15% en à peine 30 minutes de jeu, là où Facebook n’en utilise que 5%.

En gros, votre smartphone aura du mal à tenir la journée si vous êtes un chasseur de pokemons assidu ! Mais, les petits malins pourront investir dans une batterie externe

 

Pokemon GO, dangereux pour mon smartphone ?

Que la batterie se décharge rapidement lors d’une utilisation intensive est normal, ce qui peut présenter un danger, c’est la surchauffe ! Si, chaque jour, vous partez à la chasse aux pokemons pendant plusieurs heures et que votre smartphone est chaud comme la braise, surtout par un temps caniculaire, cela peut causer des dommages en interne. Et un composant qui grille est toujours problématique, surtout s’il se trouve sur la carte mère. Donc, n’hésitez pas à faire des pauses quand la température monte un peu trop !

Autre phénomène observé, les chutes ! Et oui, en étant tellement obnubilé par ce pokemon qui se cache près de vous, vous ne faites pas attention où vous mettez les pieds… une marche, un poteau, une flaque… Et c’est le drame ! Des accidents corporels à cause d’une inattention mais aussi des chutes qui peuvent être fatales à votre mobile ! Un écran cassé ou une batterie qui a trop chauffé et vous voilà priver de chasse aux pokemons ! Heureusement que vous trouverez toutes les pièces détachées qu’il vous faut sur SOSav ou pouvez faire appel à un Captain Repair 😉

 

Pokemon GO utilise tout mon forfait ?

A priori, pas tant que ça ! De nombreuses rumeurs insinuent que Pokemon GO est gourmand en data alors que les premières études aux Etats-Unis (et oui, il vient juste de sortir en France…) de l’opérateur Verizon montre qu’il utilise en moyenne 10 Mo par heure.

Rien de bien affolant donc, mais à jouer de longues heures, la note pourrait vite devenir salée, surtout si le jeu venait à ajouter d’autres fonctionnalités qui augmenteraient son besoin en data. Bref, les petits forfaits non illimités devront se méfier !