Après 10 ans, est-ce facile de réparer son iPhone ?

Déjà 10 ans que l’iPhone a envahi le marché ! Un succès marketing d’Apple qui a lancé la mode des batteries non interchangeables… Pourtant,  SOSav a pu vous prouver que réparer son iPhone est très simple. D’ailleurs, comment la réparabilité des iPhones a évolué durant ces 10 ans ? Plus dur ? Plus facile ? Juste différent ? Nous vous dévoilons les secrets que nous avons pu découvrir au fil des années !

En retraçant l’histoire des iPhones nous avons constaté qu’il était de plus en plus facile de réparer soi-même son appareil au fil des années. En effet dès l’iPhone 3G l’écran était simplement clipsé dans le châssis de l’iPhone, retenu par 2 petites vis au bas de l’appareil et se démontait en moins de 10 étapes.

les vis du bas qui retiennent l'écran de l'iPhone dans le châssis
Les vis du bas retenant l’écran dans le châssis de l’iPhone 3G

A l’exception des iPhone 4 et 4S, le modèle de démontage n’a pas changé jusqu’à aujourd’hui, et même les pièces internes sont devenues plus accessibles donc facilement remplaçables. Pourtant c’est bien connu, notre ami Apple fait du lobbying contre le droit des utilisateurs de réparer eux même leurs iPhones ou par un réparateur non agréé apple. Le géant à la pomme défend quiconque (hors partenaire apple) de réparer un iPhone sous le risque d’endommager l’appareil.

Alors pourquoi Apple a fait le choix de rendre facile le démontage de leurs iPhones alors que paradoxalement ils luttent contre la réparation hors réseaux de leurs appareils ?

Dès le début, avec le tout premier iPhone conçu sur la lignée des iPods, Apple voulait rendre ses produits difficiles à réparer. Il faisait partie des rares constructeurs à pousser l’intégration des batteries dans leurs produits, quitte à les souder directement à la carte mère de l’appareil.

Batterie soudée à la carte mère de l'iPod touch 3G
Batterie soudée à la carte mère de l’iPod touch 3G

Mais après le succès du premier iPhone, Apple à probablement compris qu’il s’en vendrait davantage et que gérer les retours n’était pas de toute évidence… C’est sûrement pour cette raison qu’ils ont rendu l’iPhone plus facile à démonter pour leur SAV afin de permettre une prise en charge plus rapide et surtout moins coûteuse !

Mais Apple n’avait pas prévu la démocratisation de la réparation iPhone en dehors de leurs usines et réparateurs agréés. En effet, cette facilité à démonter les iPhones a permis à beaucoup de réparateurs indépendants et boutique en ligne de proposer des services de qualité identique mais à moindre prix. Comme proposer des pièces détachées compatibles et guides de réparation gratuits en ligne pour réparer son iPhone soi-même 😉 .  

ouverture-d'un-iPhone
Ouverture d’un iPhone 6S dans le guide de réparation de l’écran complet.

Depuis l’iPhone 3G le nombre de personne se lançant dans la réparation de leur iPhone croît chaque année causant logiquement des pertes de clients post-achat chez Apple. En effet, au lieu de se diriger vers le SAV d’Apple suite à un problème hors garantie sur leur iPhone, d’autres choix moins onéreux s’offrent à eux : le faire réparer ou le réparer soi-même. Ce qui énerve Apple au plus haut point.

iphone erreur 53Mais le géant américain a trouvé une parade tout d’abord avec la fameuse erreur 53 (cf article sur les scandales iPhone) qui empêchait les détenteurs d’iPhone 5S et leurs successeurs de remplacer le bouton home sous peine de voir leur iPhone bloqué à cause du touch ID. Bien que cette erreur fut rapidement corrigée par Apple sous la pression des consommateurs, le problème de la perte de la fonction touch ID persiste encore aujourd’hui après changement du bouton home.

Pire, maintenant depuis la sortie de l’iPhone 7 et 7 Plus il est inenvisageable de remplacer le bouton home au risque de perdre toutes les fonctionnalités de ce dernier (touch ID et fonction “clic”). La seule solution possible reste la prise en charge hors garantie par Apple qui vous sera facturé un prix déraisonnable…merci Apple.

Touch ID erreur 53

En adoptant une stratégie de communication par la peur, Apple incite fortement les consommateurs à se déplacer en Apple Store pour une réparation hors garantie, alors que d’autres choix peuvent s’offrir t’a eux. 

Pourtant, après 10 ans, les iPhones de dernière génération sont toujours aussi facile à démonter et surtout, la plupart des pannes sont facilement réparables et sans danger (à l’exception du bouton home malheureusement) ! Presque toutes les pièces sont remplaçables, voyez par vous même :

Vue éclatée d'un iPhone 8 Plus
Vue éclatée d’un iPhone 8 Plus

Le changement de l’écran ou de la batterie se fait en 30 minutes pour les débutants et en moins de 10 minutes pour les plus aguerris… Et tout ça pour 2 à 3 fois moins cher que dans un Apple Store (on comprend mieux la stratégie d’Apple maintenant). Donc vous qui avez un iPhone, n’ayez pas peur de réparer vous même votre appareil tant que vous suivez le bon guide de réparation. Par contre, prenez soin de votre bouton home comme la prunelle de vos yeux et espérez qu’il ne se casse ou ne tombe jamais en panne.

Aujourd’hui nous attendons impatiemment le 3 novembre, jour de la sortie de l’iPhone X, pour vous révéler tous ses secrets et découvrir si la réparabilité de l’iPhone est toujours au rendez-vous. Pour vous donner un avant goût, jetez un oeil à notre article sur le démontage complet de l’iPhone 8 !

Sources : vice, sosav